vendredi 23 mars 2018

Scandale Facebook - Cambridge Analytica Résumé

affaire-cambridge-analytica-facebook-tourmente
Scandale Facebook-Cambridge Analytica Résumé

Facebook fait face actuellement à un scandale engendré par Cambridge Analytica, une entreprise
Britannique spécialisée dans l’analyse de données à grande échelle et le conseil en communication.

En effet, Cambridge Analytica est accusée d’avoir recueilli et utilisé les données personnelles de 30 à 70 millions d’utilisateurs de Facebook via une application. L’affaire a été révélée par The Guardian, The New York Times et The Observer.

Selon Facebook, Cambridge Analytica a eu recours aux services d’un professeur de psychologie de l'Université de Cambridge, le Dr Aleksandr Kogan, qui a créé une application du nom de «thisisyourdigitallife». L’application a été présentée à Facebook comme étant un simple exercice académique. Cependant, en arrière-plan, l’application aspirait les données personnelles des utilisateurs qui se sont inscrire à l’exercice ainsi que les données personnelles de leurs amis Facebook. 

Les données recueillies par l’application ont ensuite été transféré à Cambridge Analytica qui a pu mettre en place une base de données de plusieurs dizaines de millions d’utilisateurs (en majorité des électeurs américains).

Selon le New York Times, l’équipe de campagne de Donald Trump, le président Américain a utilisé les données de Cambridge Analytica pour faire de la publicité électorale, effectuer des simulations de participation à l’élection présidentielle et déterminer les états ou les déplacements de Trump seraient les plus efficaces.

Dans un communiqué, Cambridge Analytica assure qu’elle a supprimé les données fournies par l’application du Dr Aleksandr Kogan aussitôt leur provenance connue.

La réaction de Facebook n’a pas également tardé. En effet, Facebook a annoncé qu’il fermait le compte de Cambridge Analytica et rassure ses utilisateurs qu’aucun mot de passe ou élément sensible n’a été volé ou piraté.

Pour terminer, les justices Américaine, Britannique et Européenne comptent procéder à des enquêtes sur ce scandale de fuite de données.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire